Télétravail 2022

La réunion conclusive de cette négociation vient de se terminer.


La DRH refuse :

- 2 jours de télétravail pour le réseau (Refus de notre DG) Nous n'avons pu obtenir les raisons de ce refus.

- 10 € d'indemnité si 1 jour de télétravail, 20 € pour 2 jours, 30 € pour 3jours, coût pour la banque 40 k€ à l'année pour l'ensemble du personnel !

- Autoriser le cumul lundi et vendredi

- une petite prime pour les 2 seuls métiers exclus du dispositif, CAC et volants

- une flexibilité dans la prise de jours télétravaillés pour une période donnée

- pas de retour sur site sur la 1ère journée si problème de connexion à domicile (4G mobile possible)

- un jour supplémentaire pour les aidants

- qu'une l'indemnité télétravail soit versée en plus dans une situation exceptionnelle de télétravail qui nécessite de rester chez-soi. (grève, nouvelle vague Covid, etc)


Elle n'a accepté qu'une revendication CFDT, le remboursement d'un équipement (fauteuil) à hauteur de 50% du coût d’achat et d'un maximum de 120 €


La DRH nous demande de venir valider l'accord télétravail mardi soir, 09 nov. Pour le SNB, ce sera non !

Nous allons d’ailleurs contacter la CGT&CFDT pour rappeler aux syndicalistes que face à autant de mauvaise foi, les 3 syndicats doivent laisser la Direction prendre ses responsabilités. Nous demanderons dès lundi à notre DG et notre DRH de revenir discuter sérieusement les conditions de cet accord.








Les syndicats sont entrés aujourd'hui en négociation avec la DRH au sujet de l'accord de télétravail et ses conditions d'application en 2022.

Le SNB a revendiqué 12 points d'amélioration à l'accord de 2021.

Nos 3 principales demandes sont :

- Au moins 2 jours de télétravail pour le réseau et/ou un pack mensuel d'heures à prendre à la carte.

- une flexibilité possible de vos jours de télétravail

- 10 € pour 1 jour de télétravail, 20 € pour 2 jours et 30 € pour 3 jours

Réponse de la DRH tout début novembre.

Bienvenue sur le site SNB/CFE-CGC de la Banque Palatine.