La négociation de l'égalité pro commence


Durant toutes les réunions de travail DRH/Syndicats qui auront précédé la négociation égalité pro qui commence ce jeudi 1012, reconnaissons que la Direction n'aura refusé aucune des propositions syndicales de nouvelles méthodes visant à mettre en exergue les salariés qui devraient faire l'objet d'une régularisation de salaire dans le cadre de l'égalité professionnelle.

Si le SNB avait proposé une méthode prenant en compte une "simple" comparaison pour chaque collaborateur :

- du niveau de son salaire comparé à celui de ses collègues pour un même poste Palatine

- de son ancienneté dans le poste...

Ce n'est malheureusement pas la méthode qui a été retenue.


Le SNB, un peu seul encore une fois sur le sujet, a fait tout son possible pour faire aménager la nouvelle méthode devant permettre de mettre en exergue les salariés dont le salaire n'est pas en phase avec celui de ses collègues.

D'autres syndicats n'ont pas eu la même vision que nous de l'équité salariale.

Le résultat est le suivant. Les collègues avec un salaire annuel brut de moins de 45K€ l'an* risque d'attendre au moins 3 ans et la prochaine négociation de l'égalité professionnelle pour voir leur cas ne serait-ce qu'étudié.


*Rectificatif : On nous a reproché lors de la seule réunion de négociation sur le sujet... de travestir la réalité en précisant 45k€ pour en faire un sujet politique.

Méa culpa, nous rectifions pour : Avec cette nouvelle méthode, les salariés des métiers suivants : GBO, CAC, GMO, ACMO, Banquiers Privés et Assistants de gestion pourront, si l'étude de cas par la DRH atteint le 150ème dossier issue de cette nouvelle méthode, voir leurs situations étudier.


Si la bonne foi et l'investissement de l'intervenant DRH dans l'atelier Égalité pro' n'est pas à mettre en doute, on peut se poser des questions sur d'autres intervenants de la sphère syndicale qui ont réussi à faire clôturer la négo Égalité pro en moins d'une séance. Une explication viendra en son temps.





Articles récents
Bienvenue sur le site SNB/CFE-CGC de la Banque Palatine.