Télétravail, un bien pour un mal ?

Si de nombreux salariés plébiscitent le télétravail, il est quelques écueils à éviter Si plusieurs études confirmes que la souplesse dans l'organisation du travail est largement plébiscitée par les Français, les encadrants anticipent une certaine dérive du temps de travail effectif (76%) voire une remise en question de leur rôle de manager. Quant aux salariés, ils sont nombreux à lier la question du temps de travail à la qualité du climat social. Ainsi le respect des horaires est-il vu par 87% des sondés comme une condition au maintien de l'équité dans l'entreprise. Un respect qui est plus difficile à mesurer quand l'entreprise permet de pratiquer le télétravail. Heureusement, 83% des sondés

Récents
Archives
Bienvenue sur le site SNB/CFE-CGC de la Banque Palatine.
AGENDA

© 2015 SNB/CFE-CGC Section Banque Palatine.